La recherche en train de se faire : paroles de chercheurs

Rechercher

La recherche en train de se faire : paroles de chercheurs

PrintFacebookTwitterLinkedin
Cycle 4
Durée
1h à 1h30

Type de ressources

Séquence d'activités

Type d'activité

Contributeur(s)

Thème(s) pédagogique(s) 2nd degré

Nombre d'activités

2

Crédits

CC BY-NC-SA 4.0 International

La séquence d'activités "La recherche en train de se faire : paroles de chercheurs" s’adresse aux enseignants du collège.
Cette séquence invite les élèves à réfléchir au processus de production des savoirs scientifiques et la distinction entre opinion personnelle et connaissance validée. A travers des interviews de scientifiques de l'Institut Pasteur, les élèves découvrent une diversité d’approches employées dans la recherche médicale. En mettant en avant les caractéristiques de la démarche scientifique et en donnant un visage aux chercheurs, la ressource encourage une réflexion critique sur la distinction entre opinion et savoir et promeut une confiance éclairée dans la science.

Cette ressource peut s’inscrire dans le projet "Aux origines des maladies" (séquence 6/6).

Notions et connaissances travaillées : Expliquer comment les phénotypes sont déterminés par les génotypes et par l’action de l’environnement ; Comprendre la démarche scientifique ; distinguer les savoirs scientifiques des opinions.

Compétences travaillées : Évaluer les limites de l’analyse des données.

Disciplines : SVT

Résumé : Certaines maladies sont déclenchées par une combinaison de facteurs qui interagissent (certains sont liés à notre génotype, d’autres à nos comportements, à notre microbiote…). Pour démêler tout cela, les scientifiques doivent s’appuyer sur de très nombreuses données médicales et sur des connaissances biologiques, mais aussi sociologiques, historiques…

Le projet s’est focalisé jusqu’ici sur un contexte précis : les caries et l’alimentation sucrée. Dans cette séquence, nous abordons d’autres maladies. Multiplier les exemples permet à l’élève de détourner son attention de l’exemple présenté (les caries) pour accéder à la compréhension du concept sous-jacent (la démarche scientifique et les savoirs permettant de déterminer les multiples facteurs qui façonnent le phénotype).

Les élèves vont découvrir des interviews de scientifiques de l’Institut Pasteur. Tous travaillent sur des maladies différentes, avec des méthodes qui leur sont propres. Ce qu’ils ont en commun, c’est d’employer une méthodologie rigoureuse pour chercher à décrypter la complexité des facteurs en cause dans une maladie donnée. Pour l’enseignant, c’est l’occasion de montrer aux élèves la science en train de se faire, et de découvrir des femmes et des hommes qui œuvrent à la production de savoirs dont notre société bénéficie. La connaissance scientifique tire sa légitimité du processus à partir duquel elle est construite et c’est ce qui la distingue des opinions personnelles.

Les objectifs de la ressource : 

  • Viser le transfert du concept enseigné (les facteurs qui façonnent le phénotype).
  • Présenter les acteurs de la science d’aujourd’hui, les questions qu’ils se posent, les outils qu’ils mobilisent.
  • Évoquer le processus de production des savoirs et la distinction entre opinion et connaissance.

Activité 1 : Une révolution scientifique

Déroulé et modalités : Les élèves visionnent la première interview d’un scientifique et répondent à un questionnaire.

Message à emporter : 

  • Connaissance (SVT) : Pour étudier les maladies, les scientifiques mettent en place des protocoles d’observation rigoureux : ils comparent un grand nombre de données médicales provenant de nombreux individus (certains sains et d’autres malades). Ils découvrent ainsi progressivement les facteurs environnementaux et génétiques responsables de la maladie étudiée, puis recherchent des traitements adaptés.
  • Compétence (SVT) : Un savoir scientifique est le résultat d’une démarche rigoureuse et collective.

Activité 2 : Au cœur des laboratoires scientifiques

Déroulé et modalités : Les élèves visionnent des interviews de scientifiques qui présentent la manière dont ils/elles mènent leurs investigations. Les maladies étudiées et les méthodes diffèrent. Ensuite, les élèves mettent en commun les informations collectées et discutent de la recherche médicale.

Message à emporter :
Compétence (SVT) : Un savoir scientifique est le résultat d’une démarche rigoureuse et collective.

Partenaires

Une sélection de ressources pour enseigner chaque notion scientifique aux programmes scolaires du BO !

En savoir plus

Découvrez L@map, la plateforme de formation en ligne pour les professeurs du premier degré et du collège. 

En savoir plus