Mesurer des feuilles d'arbres

Search

Mesurer des feuilles d'arbres

PrintFacebookTwitterLinkedin
Cycle 3
Durée
1h30 à 3h30

Type de ressources

Sequence of activities

Type d'activité

Contributeur(s)

Thème(s) Scientifique(s) 1er degré

Thème(s) Scientifique(s) 2nd degré

Thème(s) pédagogique(s) 1er degré

Thème(s) pédagogique(s) 2nd degré

Nombre d'activités

3

L'objectif de ces trois activités est de faire d'abord ressentir aux élèves le besoin d’utiliser un objet de mesure précis pour décrire les dimensions d’un objet et dépasser ainsi « l’impression », puis de faciliter l'appropriation des notions de mesure et d’incertitude de mesure et, enfin, de les amener à s’interroger sur la reproductibilité d’une prise de mesures. Pour cela, les élèves discutent et choisissent une longueur pertinente pour décrire la taille globale d’une feuille d’arbre (activité 1). Puis, ils découvrent un système de mesure historique – celui des Égyptiens – et le mettent en oeuvre. Ils éprouvent ainsi son imprécision et s’interrogent sur ce qu’ils doivent faire avec leurs données (activité 2). Enfin, les élèves renouent avec leur système habituel de mesure et l’usage du double décimètre. Ils en font usage sur la même mesure qu’à l’activité 1 et à l’activité 2, et éprouvent la plus grande précision de cet outil (activité 3). Le message principal à retenir est le suivant : pour donner une idée de la taille générale d’un objet à l’aide d’une mesure, il faut bien la choisir. Il faut que cette mesure soit facile à prendre sans trop se tromper et qu’elle puisse être reproduite sur n’importe quel objet semblable. Les instruments de mesure évoluent. Les Égyptiens utilisaient par exemple un système de mesure reposant sur les différentes parties du corps pour estimer des longueurs. Nous utilisons aujourd’hui un outil plus précis que le système de mesure des Égyptiens : le double décimètre (la « règle »). Il nous permet de beaucoup réduire « l’incertitude » (la « marge d’erreur ») au sein de la classe. Le choix de l’outil est très important quand on veut être précis dans notre connaissance du monde. Une fiche d'évaluation permet de vérifier la capacité des élèves à remobiliser les compétences travaillées.

Notions et connaissances travaillées : 

- Mener des observations de façon rigoureuse et les communiquer
- Eprouver le besoin d’une mesure précise
- S’approprier des instruments de mesure
- Intégrer la notion d’incertitude de la mesure.
- Comparer, estimer, mesurer des grandeurs géométriques avec des nombres entiers et des nombres décimaux : longueur (périmètre), aire, volume, angle 
- Utiliser le lexique, les unités, les instruments de mesure spécifiques de ces grandeurs
- Pratiquer, avec l’aide du professeur, quelques moments d’une démarche d’investigation 
- Interpréter un résultat expérimental, en tirer une conclusion 
- Choisir ou utiliser le matériel adapté pour mener une observation, effectuer une mesure ou réaliser une expérience

Disciplines : Questionner le monde, Mathématiques, Histoire

Activité (optionnelle) : choisir une longueur à mesurer

Déroulé : Les élèves discutent et choisissent une longueur pertinente pour décrire la taille globale d’une feuille d’arbre.

Message à emporter : Pour donner une idée de la taille générale d’un objet à l’aide d’une mesure, il faut bien la choisir. Il faut que cette mesure soit facile à prendre sans trop se tromper, et qu’elle puisse être reproduite sur n’importe quelle feuille.

Activité : Mesurer comme les Égyptiens

Déroulé : Les élèves découvrent un système de mesure historique: celui des Égyptiens, et le mettent en œuvre. Ils éprouvent ainsi son imprécision et s’interrogent sur ce qu’ils doivent faire avec leurs données.

Message à emporter : Les Égyptiens utilisaient un système de mesure reposant sur les différentes parties du corps, pour estimer des longueurs. Ce n’était pas très précis: pour une même longueur, ce système donne une gamme très variée de résultats.

Activité : Mesurer à l’aide d’une règle

Déroulé : Les élèves renouent avec leur système habituel de mesure et l’usage du double décimètre. Ils en font usage sur la même mesure qu’à l’activité 3 et éprouvent la plus grande précision de cet outil.

Message à emporter : Nous utilisons aujourd’hui un outil plus précis que le système de mesure des Égyptiens: le double décimètre (la « règle»). Il nous permet de beaucoup réduire «l’incertitude» (la «marge d’erreur») au sein de la classe. Le choix de l’outil est très important quand on veut être précis dans notre connaissance du monde!

 

Cette ressource est issue du projet thématique Esprit scientifique, Esprit critique.

Une sélection de ressources pour enseigner chaque notion scientifique aux programmes scolaires du BO !

En savoir plus

Découvrez L@map, la plateforme de formation en ligne pour les professeurs du premier degré et du collège. 

En savoir plus