"La métacognition au service de l’apprentissage"

Rechercher

"La métacognition au service de l’apprentissage"

Médias
18/02/2022
PrintFacebookTwitterLinkedin

Que savons-nous de la métacognition ? A-t-elle un lien avec l’apprentissage et les succès scolaires ? Découvrez la dernière interview Synapses* de Marion Rouault, docteure en neurosciences. A l’intersection entre les neurosciences cognitives, la modélisation mathématique et la psychiatrie, ses recherches ont pour objectif de comprendre un aspect essentiel de la cognition humaine : l’auto-évaluation, qui est fondamentale dans la construction de la confiance en soi.

et d’inférer la justesse de nos décisions en tenant compte de l’incertitude qui leur est associée.

On distingue traditionnellement les processus métacognitifs d’évaluation, tels que les jugements subjectifs de confiance, des processus de contrôle, c’est-à-dire l’utilisation de ces évaluations pour prendre des décisions et contrôler le comportement.

Je travaille actuellement sur l’hypothèse que nos jugements de confiance s’expriment à différents niveaux hiérarchiques : confiance en une décision donnée localement, confiance dans une tâche, confiance dans un domaine (« J’ai une bonne mémoire »), jusqu’à confiance en soi à un niveau très global, et j’essaie de comprendre comment s’articulent ces différents niveaux de confiance.

Découvrez la suite de l’interview sur le portail Synapses de la Fondation La main à la pâte

Le portail Synapses de la Fondation La main à la pâte est une passerelle qui favorise les liens entre acteurs de l’éducation et chercheurs, notamment dans le domaine des sciences de la cognition et de l’apprentissage, avec des graines d’esprit critique.

Découvrez L@map, la plateforme de formation en ligne pour les professeurs du premier degré et du collège. 

En savoir plus