Opération Survie

Rechercher

Opération Survie

Cycle 4
Durée
5 séances de 55 minutes

Type de ressources

Séquence d'activités

Contributeur(s)

Copyright

Creative Commons

Cette séquence d'activités s'articule autour d'un défi lié à la survie en milieu extrême. Le défi permet d'aborder avec des élèves de cycle 4 les notions de valeur énergétique des aliments. Les activités proposées peuvent impliquer trois disciplines scientifiques : la physique-chimie, les sciences de la vie et de la Terre ainsi que les mathématiques. Organisée sous la forme d’un défi, cette séquence a pour objectifs de mettre les élèves en situation : de concevoir et de mettre en œuvre une stratégie de résolution de problème ; de comprendre l’importance de la quantification dans la démarche scientifique ; de faire émerger des questions de science à partir d’une situation de vie. La séquence est décrite en 5 séances de 55 minutes, mais il est bien sûr possible de l’adapter à une autre organisation des enseignements, et en particulier à des séances doubles de 1h50. La séance 2 nécessite  un  travail en groupe  réduit. Elle peut être menée en parallèle par les professeurs de SVT et de SPC, ou  successivement par l’un des deux professeurs.

Sommaire de la séquence d'activités

  • Séance d'activité 1 : Opération survie : phase d’appropriation du défi

Résumé : Les élèves font face à un défi : par groupes, ils doivent déterminer une  stratégie pour tirer le plus d’énergie possible de maigres ressources  alimentaires – 250 g de nouilles de blé et 50 g de cerneaux de noix –  dans une situation de survie.  Ils préparent librement un plan d’action  pour tester leur stratégie expérimentalement au cours de la séance 2.

  • Séance d'activité 2 : Opération survie : phase expérimentale

Résumé : En groupes réduits, les élèves testent l’efficacité de la stratégie qu’ils ont mise au point en séance 1, grâce à une approche expérimentale. Ils  réorientent leur stratégie si nécessaire, et cherchent à l’évaluer de  façon quantitative.

  • Séance d'activité 3 : Opération survie : phase de communication des résultats

Résumé : Chaque groupe fait la synthèse de sa démarche et de ses résultats, sous  la forme d’un poster. Une mise en commun permet de comparer les stratégies et d’insister sur la nécessité d’une approche quantitative. 

  • Séance d'activité 4 : Opération survie : phase de quantification

Résumé : Les élèves sont guidés vers une démarche quantitative plus construite.  D’une part, ils anticipent la quantité d’énergie maximale que l’on peut  espérer récupérer en faisant brûler 1 g de noix. D’autre part, ils réalisent  collectivement  une  expérience  bien  contrôlée.  Ils  comparent  les  résultats de cette expérience à ceux qu’ils avaient anticipés, ce qui pose de nouvelles questions.

  • Séance d'activité 5 : Opération survie : phase de conclusion

Résumé : Les élèves réinvestissent le travail de la séance 4 pour analyser des  résultats  expérimentaux.  Ils  en  déduisent  l’influence  de  certains  paramètres expérimentaux sur le résultat. Ils sont alors en mesure de  conclure le défi.

Une sélection de ressources pour enseigner chaque notion scientifique aux programmes scolaires du BO !

En savoir plus

Découvrez L@map, la plateforme de formation en ligne pour les professeurs du premier degré et du collège. 

En savoir plus