variations dans la durée du jour et de la nuit

Rechercher

Questions aux experts

Ciel, Terre, Univers

variations dans la durée du jour et de la nuit

Bonjour,

J'aimerais observer les variations dans la durée du jour et de la nuit avec mes CP et CE1, notamment l'allongement des jours. Connaissez vous des rituels ou des activités appropriées pour cela ? Je précise que ma classe est orientée au nord et donc qu'on n'y voit pas le soleil, mais nous avons facilement accès à la cour.
D'autre part, les horaires de lever et coucher du soleil étant en dehors des heures de classe, y'a t-il des activités simples que les élèves peuvent faire à la maison ?
Si les observations directes sont difficiles, y'a-t-il des documents pertinents à ce sujet ?

Merci d'avance

Etaine

Fri 04/01/13 - 02:44

Bonsoir,

Je crois que vous trouverez exactement ce que vous cherchez sur le site de notre projet "Calendriers, miroirs du ciel et des cultures", en particulier les séances 1 à 4 (durée du jour) de la séquence 2 (saisons).

Si ce n'est déjà fait, n'oubliez pas de vous inscrire sur le site du projet pour accéder aux ressources pédagogiques (bouton "S'inscrire à ce groupe" en haut à droite).

Bien cordialement,

 M H

ven 04/01/2013 - 09:03
Haut
michel.ouliac@numericable.fr

A cette epoque ci,meme s'il fait jour quand on arrive et part a l'ecole,on peut demander aux eleves de noter s'il fait jour ou nuit quand ils se levent le matin, puis noter comment leurs reponses vont evoluer au cours de l'année.
Pour des donnees plus precises on peut demander aux eleves de noter les heures de lever et de coucher de soleil donnees tous les jours a la fin du buLletin meteo qui suit les infos de 20 heures..puis de verifier comment elles ont evolue chaque semaine (par exemple en tracant sur une bande verticale un trait bleu entre l'heure de lever et celle du coucher.. Et mesurer la longueur de cette bande ce qui permettra en ce moment de constater l'allongement de la duree du jour.
Enfin.on peut aussi faire la même operation a partir des heures donnees dans le calendrier des postes.

ven 04/01/2013 - 10:29
Haut
th.chevallier.pro@icloud.com

La réponse de Mathieu Hirtzig vous apporte Une solution appropriée à votre question.
J'ajouterai que dans le cadre de vos activités, que ce soit rituels (limités à votre étude) ou séances associées au projet, il est nécessaire de lier les mathématiques, la technologie et les découvertes scientifiques que vous ferez sur la durée du jour.
La connaissance des nombres (lecture et écriture) associée aux mesures effectuées avec un ou plusieurs instruments (montre, chronomètre) est essentiel dans votre travail. Vous avez dans votre projet une excellente opportunité pour travailler conjointement mathématiques et sciences, alors ne vous en privez pas. Cette interdisciplinarité donne du sens aux mathématiques et montrent aux élèves que l’étude des nombres et des écritures mathématiques associées est essentielle dans la vie de tous les jours.
Par ailleurs vous avez des applications sur internet, gratuites, qui fonctionnent sur tablette ou ordinateur et qui permettent de faire défiler le temps sur une journée (et donc les mouvements relatifs Terre-Soleil), à une date passée ou à une date future, sur le lieu que vous voulez et ce sans les contraintes que vous mentionnez (classe au nord, mauvais temps, arrivée et départ des élèves avant ou après les levers et couchers du soleil). En voilà un exemple : Stellarium sur le site stellarium.org
Bonne continuation

sam 05/01/2013 - 10:20
Haut

Ne pouvant répéter les conseils de Michel Ouliac, j'ajoute juste, que s'agissant d'une classe de CP, CE1, il est important de laisser l'étude complète pour le cycle 3 et de se limiter avec ces élèves aux instants où il fait jour et où il fait nuit, leur faire remarquer que ce n'est pas toujours à la même heure au fil de l'année.
La bande numérique fonctionne bien avec les heures.

sam 05/01/2013 - 07:08
Haut
corinactis@gmail.com

Bonjour Etaine,
En voilà une bonne question !
Pas évident à démontrer, au jour le jour. Aussi, je ne vois qu'un petit montage électrique pour envisager la démonstration. En utilisant un réveil électrique à aiguille (important) alimenté avec des piles. Petit problème: la période de mesure doit se faire uniquement pendant des journées ensoleillées, surtout au moment du lever et du coucher. Voilà ce que je propose: deux solutions:
1- Enlever les piles du réveil puis y connecter directement un ou plusieurs petits panneaux solaires photovoltaïque dont la tension totale au soleil correspond à l'alimentation du réveil. C'est relativement facile à trouver dans les boutiques d'électronique. Il suffit ensuite de regarder combien de temps a fonctionné le réveil, toujours placé à un même endroit exposé. Attention il ne donnera pas la durée du jour mais on y verra une variation de durée de fonctionnement dans des conditions comparables.
2- On peut faire un montage en exportant l'alimentation du réveil avec un porte piles (ex deux fois 1.5V en piles AA si le réveil est alimenté en 3 volt). Sur l'un des fils qui alimentent le réveil, poser en série une cellule photoélectrique, ou capteur de lumière qui coupera l'alimentation lorsque la lumière sera insuffisante. Principe des lampadaires automatiques de rue. Cela se trouve également dans les boutiques d'électronique (pas cher). Même principe ensuite que pour la première version: durée de fonctionnement du réveil variable par temps clair; au même emplacement cela va de soi.
L'investissement en temps, énergie, bidouillage ... ne sera pas perdu pour les années suivantes, une fois mis au point.
Sinon je ne vois que l'observation directe en faisant une enquête dans la classe: qui voit le lever et/ou le coucher du soleil le week-end à la maison pour en ramener l'heure la plus exacte possible; une fréquence d'une semaine me parait suffisante.
Hors sujet sans doute:
Par ailleurs fabriquer un petit cadran solaire à la maison est un jeu d'enfant. Avec un pic à brochette en bois planté, collé sur un carton de calendrier (grand), peint en blanc, avec les marques des ombres selon les heures, orienté plein sud grâce à une petite boussole de fortune (un bouchon traversé dans le sens de le longueur par un clou qui va bien, ou une aiguille à coudre, préalablement frotté à un aimant, flottant dans un saladier pour indiquer la direction nord sud), permettra de voir la longueur de l'ombre à midi par exemple varier avec l'avancée de la saison.....
Bon courage
Yannick

lun 07/01/2013 - 12:09
Haut

Vous souhaitez aborder ce sujet avec vos élèves ?
Consultez nos ressources pour la classe !

Accéder aux thèmes scientifiques et pédagogiques