échanges gazeux et consommation d'air chrysalide

Rechercher

Questions aux experts

Biologie animale sauf l'homme

échanges gazeux et consommation d'air chrysalide

Nous observons le développement de la mouche. Un élève a apporté des asticots (il est pêcheur). Après avoir fait le dessin d'observation, nous avons placé quelques asticots dans un pot pour chaque élève. Au bout de quelques jours, ils ont commencé à ralentir, changer de forme et de couleur et sont devenus noirs et durs. Nous avons mis du film alimentaire le soir avant de partir de la classe sur les pots pour ne pas avoir des mouches partout le lendemain. Or, au matin, le film alimentaire était très nettement bombé vers l'intérieur des pots. Conclusion de l'observation par les élèves : la pupe respire (consomme plus d'air qu'elle n'en rejette!). Je trouve ça surprenant. Je n'arrive pas à trouver d'informations à ce sujet, ni même sur le bilan respiratoire en masse ou volume d'air chez les êtres vivants. Le film plastique n'est pas fripé mais fait une dépression régulière qui correspondrait vraiment à une aspiration et non au fait qu'il soit distendu. Pouvez-vous m'éclairer?
Merci
Patrice

Tue 31/05/16 - 06:46
perchard.guillaume@gmail.com

Bonjour Monsieur,

Afin de trouver réponse à votre question, notre association NATURE FORMATION BRETAGNE, a fait appel à plusieurs experts en entomologie, notamment un expert en entomologie médico-légal (entomologie forensique) que nous remercions infiniment au passage.

En effet,les pupes respirent, et consomment donc effectivement de l'oxygène tout en rejettent du CO2. Certains spécialistes ont démontré que les pupes, à ce stade, pourraient consommer moins d'oxygène que la larve ou l'adulte (imago). Cependant notre spécialiste met en évidence que l'expérience que vous décrivez ne permet pas de le démontrer. Il faudrait pour cela faire un dosage de CO2 (par exemple EXAO ou plus simplement avec de l'eau de chaux) en début et en fin d'expérience.
L'effet observé (cellophane concave) est probablement du à des variations de température entre l'intérieur du verre et l'air ambiant, où à une variation de la pression atmosphérique...
Vous trouverez ci-dessous un peu de documentation technique sur la respiration des insectes (Lucilia sericata est très proche de C. vomitoria). Le tout est téléchargeable gratuitement sur le site http://www.sci-hub.cc/ (qui fonctionne pour accéder à n'importe quelle publication scientifique...)

Notre équipe se tient à votre disposition pour des précisions complémentaires.

Bonne journée à vous.

sam 11/06/2016 - 03:48
Haut