Comment "faire tomber moins vite" une balle de ping-pong ?

Search

Comment "faire tomber moins vite" une balle de ping-pong ?

PrintFacebookTwitterLinkedin
Cycle 2
Cycle 3

Type de ressources

Teacher's testimonial

Contributeur(s)

Thème(s) Scientifique(s) 1er degré

Thème(s) Scientifique(s) 2nd degré

Copyright

CC BY-NC-SA 4.0 International

Dans ce témoignage d'enseignant, les enfants proposent des dispositifs pour ralentir la chute d'une balle de ping-pong. L'objectif est de savoir imaginer puis mettre en oeuvre un protocole expérimental pour répondre à une problématique  (ici, comment faire tomber moins vite une balle de ping-pong ) et mettre en oeuvre les premières étapes d'une démarche expérimentale.

Dans ce document, un enseignant rapporte le déroulé d’une séquence d’activités qu’il a menée en classe - réactions des élèves, difficultés rencontrées, conseils aux autres enseignants... Ces témoignages peuvent être utiles à la fois dans le cadre de la préparation d’une séquence ou activité de classe, ou servir de matière aux enseignants pour construire leurs propres activités de classe.

Ce témoignage est extrait de la version préliminaire d'un ouvrage rédigé par des enseignants participant au programme chinois Learning by Doing dans le cadre d'une coopération établie avec La main à la pâte en 2000. La version française a été  préfacée par Georges Charpak. Il ne s'agit bien entendu pas d'une séquence directement conçue pour l'enseignement des programmes français. Il est néanmoins évident que les enseignants constateront que  les objectifs de cette séquence créée par leurs collègues chinois ne sont pas si éloignés des leurs, et qu'ils sauront tirer le meilleur profit des activités proposées.

La séquence « l'air est de la matière »  a été mise en place auprès d'élèves de 6-8ans. Ils savent que l'air est une substance à l'état gazeux, il existe entre les objets, occupe l'espace.

L'année suivante, cette séquence conduit les élèves à appréhender des connaissances sur la résistance de l'air. Il s'agit d'une approche qualitative.
Plus tard, les élèves étudieront les facteurs dont dépend l'intensité de la résistance de l'air.

Séances

Enjeux

Activités langagières

Séance1

Se remémorer les expériences traitant de la résistance de l'air.
Comprendre que la proposition d'une hypothèse doit se baser sur les faits.

Décrire sa propre sensation. Donner des conseils aux copains d'une manière respectueuse, simple et précise.
Noter (écrire, dessiner) ce dont il est utile de garder une trace.

Séance2

Se rendre compte qu'il faut respecter des conditions élémentaires pour comparer des dispositifs.

Décrire et exprimer des faits, des connaissances acquises et des sensations au cours de l'expérimentation en utilisant des phrases correctes et simples. Etablir une trace écrite des discussions et des améliorations apportées au dispositif expérimental.

Séance3

Percevoir que la vitesse de chute des objets est reliée à la résistance de l'air.

Consigner la procédure expérimentale et les résultats obtenus.

Séance 1 : Peux-tu faire tomber moins vite la balle de ping-pong ?

Séance 2 : Comment prouver que la balle tombe moins vite ?

Séance 3 : Qu'est-ce qui a ralenti la chute de la balle de ping-pong ?

Une sélection de ressources pour enseigner chaque notion scientifique aux programmes scolaires du BO !

En savoir plus

Découvrez L@map, la plateforme de formation en ligne pour les professeurs du premier degré et du collège. 

En savoir plus