Sci…ences, on cuisine ! : récit d’une journée de sciences en immersion dans une classe de 5è

Search

Sci…ences, on cuisine ! : récit d’une journée de sciences en immersion dans une classe de 5è

Events
18/07/2022
PrintFacebookTwitterLinkedin

Dans le cadre du projet pédagogique pluridisciplinaire « Sci…ences, on cuisine ! » mené avec les élèves de 5è du collège Raoul Rebout de Montlouis-sur-Loire (37), Natacha Krins, maître de conférences au laboratoire de chimie de la matière condensée de Paris (LCMCP) est venue leur rendre visite le 30 mai pour compléter et enrichir leur enseignement. Zoom sur un projet éducatif pluridisciplinaire, mené en partenariat avec des enseignants et des scientifiques, au service d’un enseignement attrayant et stimulant pour les élèves.

Au programme de cette journée : les élèves ont dû relever les défis lancés par la scientifique autour de la chimie du carbone. Natacha Krins a commencé l’atelier en brûlant un morceau de sucre qui s’est transformé en résidu noir. L’objectif : montrer aux élèves que le sucre est un combustible hydrocarboné. Encadrés de leurs professeures de SVT, madame Ott, de mathématiques madame Verdier et de physique-chimie, madame Bregnon, les élèves ont ensuite testé, émis des hypothèses, expérimenté les différentes formes chimiques que peut prendre le carbone avant de se plonger dans la littérature scientifique pour comprendre l’évolution des connaissances autour de cet élément et des matériaux innovants (les fameuses « fibres de carbone »).

 
Au cours de cette journée, la scientifique a initié auprès des élèves une chorégraphie intitulée « la danse des carbones » en mettant chacun à contribution. Les élèves ont ainsi pu mimer et modéliser des objets chimiques en carbone comme les fullerènes qui ressemblent à des ballons de football ou à investiguer les propriétés électriques et mécaniques d’une mine de crayon de papier en carbone graphite ou d’un analogue de carbone diamant. Pour préparer cette journée, Natacha Krins avait collaboré avec toute l’équipe pédagogique en amont via visioconférence et aborder par différentes approches, des notions plus complexes de chimie.


Tout au long de l’année, les élèves ont travaillé sur les propriétés du sucre durant leurs cours de sciences physiques et chimiques, de mathématiques et de sciences et vie de la terre. Après avoir questionné le vocabulaire autour des notions du goût avec la marraine scientifique de l’établissement, Nathalie Fresquet, les élèves ont exploré l’aspect nutritionnel et biologique du sucre en testant leur seuil de tolérance au glucose. Une diététicienne est venue répondre à leurs questions et leur a présenté son parcours. Une façon d’aborder les propriétés du sucre sous toutes ses formes !


Les élèves ont particulièrement apprécié ces différents ateliers. En témoignent Gabriel, Pauline et Léonie : « c’est mieux que les cours de SVT, car c’est une personne qui est experte dans son domaine et qui nous a transmis son expérience. Nous avons retenu beaucoup de choses sur le sucre et allons faire attention à notre consommation même si c’est si bon ! » déclarent-ils. 
Pour Romane et Noa, « ce projet a permis d’apprendre à travailler en groupes et même si l’on n’est pas avec ses ami.e.s, ce n’est pas grave. On apprend ainsi à connaître d’autres membres de la classe, on parle avec d’autres gens et l’on fait des sciences tous ensemble ! ». 

 


 

Découvrez L@map, la plateforme de formation en ligne pour les professeurs du premier degré et du collège. 

En savoir plus